PARCOURS

La société Tempora, spécialisée dans la conception et la réalisation d’expositions culturelles, associée à la Ville de Liège et l’ASBL Demeter présente une exposition autour de la figure iconique d’Andy Warhol, le pape du Pop Art.
Warhol, The American Dream Factory revient sur la carrière de cet artiste parmi les plus infl uents du XXe siècle en la confrontant aux soubresauts de son époque. Au fi l de chapitres thématiques, le parcours met en lumière, à travers une approche pluridisciplinaire, les moments de résonance particuliers entre l’oeuvre de cet artiste d’exception et l’évolution de la société américaine. Si elle entend interroger une oeuvre à l’écho toujours vivace aujourd’hui, l’exposition se veut aussi un portrait vivant de cette Amérique dont Andy Warhol a su capter l’âme comme nul autre de ses contemporains.
Grâce à un parcours riche en oeuvres de premier plan et à une scénographie originale, le coeur de la Boverie battra au rythme des folles nuits de Manhattan, lorsque musiciens, poètes, acteurs, plasticiens et excentriques de tous bords se retrouvaient à la Factory.

Les temps forts de l’exposition :

+ Des oeuvres iconiques d’Andy Warhol, l’un des plus grands artistes de la seconde moitié du XXe siècle

+ Une mise en perspective des artistes qui l’ont influencé : Marcel Duchamp, Fernand Léger, Robert Rauschenberg, Roy Lichtenstein, … et ceux sur lesquels il a laissé son empreinte : Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Jeff Koons, Damien Hirst,…

+ Une exposition en forme de fresque historique qui illustre les combats et les changements de la  société américaine des

années ‘60-‘70-‘80 dont la Factory se fait l’écho.

+ Une approche multidisciplinaire faisant la part belle aux performances, à la poésie, la musique et au cinéma expérimental.

+ Des archives exceptionnelles de première main.

La Boverie

Un musée des Beaux-Arts et un centre d’expositions internationales

Magnifique écrin architectural réce­mment rénové par Rudy Ricciotti et le cabinet d’architectes p.HD., le musée de La Boverie offre à la fois une programmation d’expositions internationales de haut vol et un nouveau cadre pour les collections permanentes de la Ville de Liège.

Bien plus qu’un musée

Nichée dans un écrin de verdure, La Boverie, c’est aussi un cadre enchant­eur. À un jet de pierre de la majestueuse gare de Liège-Guillemins construite par Santiago Calatrava, le parc de la Boverie et son musée sont rapidement devenus l’un des endroits les plus prisés de Liège. On s’y promène, on y flâne, entre amis ou en famille…

Les collections permanentes

Elles présentent le meilleur des collections des Beaux-Arts de la Ville de Liège. À travers un parcours chronologique allant du XVIe siècle à aujourd’hui, la création artistique liégeoise et internationale y est représentée, soutenue par un dispositif didactique en quatre langues.

La visite démarre avec l’art ancien où la peinture lié­geoise est mise à l’honneur notamment avec Lam­bert Lombard, peintre et humaniste emblématique de la Renaissance.

Au fil de la visite, des artistes de renom sont à (re)découvrir : Ingres, Monet, Magritte, Magnelli, Appel, Van Dongen, sans oublier les plus célèbres artistes liégeois tels que Closson, de Witte, Evene­poel, Meunier, Rops. Ils emmènent le visiteur dans un voyage menant à l’art contemporain ; un rendez-vous avec la modernité de l’art, perceptible à toutes les époques.

Un moment fort du parcours est consacré aux oeu­vres achetées lors de la vente de Lucerne (Suisse) en 1939. Alors considérées comme de l’art dégénéré, elles font dorénavant partie des « trésors » belges : Pi­casso, Gauguin, Ensor, Laurencin, Marc, Kokoschka, Lieberman, Pascin, Chagall.